« Notre métier, c’est recevoir »

C’est une adresse bien connue de Montpellier que nous avons redécouvert le mois dernier : la B… des Arts, institution du quartier Saint-Eloi depuis 12 ans. Nous savions qu’on y mangeait très bien, mais nous n’avions encore jamais rencontré l’équipe pour discuter de ce qui se cache derrière leurs belles assiettes. A l’occasion de leur déménagement prévu au printemps 2018, nous avons rencontré Laurence, Gérald et leur fine équipe pour discuter art, gastronomie et nouveaux projets…

Laurence et Gerald, les heureux gérants de la B… des Arts

La B… des Arts, cuisine belle et généreuse dans une ambiance conviviale

Ambiance conviviale

Nous arrivons incognito pour déjeuner. La salle est pleine, c’est le rush : les serveuses s’activent, mais on nous lance un joyeux « BONJOUR » avant de nous installer en nous souhaitant la bienvenue. Personne n’a l’air stressé, au contraire ; on se croirait à un repas de famille nombreuse : brouhaha chaleureux, sourires sincères et mines épanouies.

Plus tard au cours de notre interview, on comprend que bien recevoir les clients, c’est dans l’ADN de la B… des Arts. « Chaque client est accueilli à la porte, même si on est dans le jus ! », nous annoncent les patrons, Laurence et Gerald.

Cet ancien footballeur nous avoue que le secret à la B… des Arts, c’est l’esprit d’équipe : « on a des employés de cœur et de valeur ! » lance-t-il en s’adressant à nous autant qu’à son personnel. Des employés fidèles, autant que les clients qui viennent et reviennent depuis des années. La légende raconte que certains clients sont même devenus amis au restaurant !

L’art et la cuisine

Fille d’un papa chimiste et d’une maman artiste, Laurence défini la cuisine comme « de la chimie et de l’art« . Après 9 ans en cuisine, elle parle même de « processus créatif » quand elle compose son menu : les idées viennent à la dernière minute, selon l’arrivage et son intuition « je dessine l’assiette, comme un tableau », sourit-elle.

Des tableaux, Laurence et Gerald en ont plein les murs du restaurant. L’idée, c’est de proposer un lieu d’exposition aux artistes. « Parfois on a des croûtes… mais c’est ouvert à tous ! » rigole Gerald, qui précise qu’aucune commission n’est retenue aux artistes qui vendent leurs toiles à la B… des Arts.

L’amour du travail bien fait

Laurence a toujours travaillé au service. Elle fait ses armes pendant 20 ans chez Michel Bras (« j’y ai découvert la gastronomie« ), au Jardin des Sens et à la Guinguette du Père Louis sur le Lez, avant de s’expatrier à Londres et en Ecosse. Quand elle revient à Montpellier, Laurence est choquée par « la mauvaise ambiance » qui règne dans la restauration, en cuisine comme auprès des clients. En 2006, elle ouvre donc la B… des Arts avec son mari, et entre en cuisine pour la 1ère fois… pour ne plus jamais en sortir. « Je m’éclate !« , lance-t-elle, infatigable.

Laurence adore transmettre sa passion à ses apprentis, qu’elle forme au travail des produits et à la composition de l’assiette. Et elle soigne aussi bien le visuel que le contenu, sélectionné avec soin auprès de producteurs et de commerçants locaux.

Ambassadeurs de la région

Quand on découvre la carte de la B… des Arts pour la 1ère fois, on peut être surpris par le large choix proposé. En général, c’est mauvais signe ; je le signale à Laurence, qui l’assure : tout est cuisiné sur place, à partir de produits bruts. La carte change tous les jours, en fonction du marché et de l’inspiration ! Laurence et son équipe en cuisine utilisent les produits du jour agencés de différentes façons afin de proposer un tel choix à leurs clients.

D’ailleurs, on peut lire sur le menu la provenance des produits : les jardins de Costebelle à Villeneuve-les-Maguelones pour les fruits et légumes, Côté Mer à Gigean pour les poissons et crustacés, boucherie Briault pour les viandes origine France… Plutôt que le géant Metro, Laurence et Gerald préfèrent le fournisseur camarguais Soframa.

Et pour les vins, priorité au local : « on est ambassadeurs de notre région » !

Des projets plein la tête

Après 12 ans passés dans le quartier Saint-Eloi, la B… des Arts prépare son déménagement à Castelnau-le-Lez, juste à côté des Halles. « On s’est concentrés sur la cuisine pendant tout ce temps, mais avec ce nouvel espace on va pouvoir développer un projet plus global pour créer du lien, organiser des événements… »  nous expliquent Laurence et Gerald, des étoiles plein les yeux.

Prévu pour avril 2018, la nouvelle B… des Arts sera toujours un restaurant (80 places assises + grande terrasse extérieure), mais également un bar à tapas et une cave à vin. Le nouveau local accueillera aussi un espace séminaire ainsi qu’un fumoir, pour les amateurs de bons cigares !

En attendant le printemps, filez vous réchauffer et vous régaler à la B… des Arts originelle, à deux pas du tram Saint-Eloi !

Les petits plus de la B… des Arts

  • Du choix pour les végétariens : salades, burger au poisson ou aux légumes, ou encore assiette végétarienne sur le pouce, à la demande
  • Ouvert le lundi midi !

Les recommandations de Laurence et Gerald

Pour y aller : La B… des Arts
📍20 Avenue du Docteur Pezet – 34000 Montpellier
⏰Ouvert du lundi au vendredi pour le déjeuner, et du mardi au samedi pour le dîner
💰Le midi : 11,90€ le plat du jour, 20€ la formule complète. Le soir : menu à 32€
📞04 67 04 04 38