« On veut monter la Bouzigues à Paris ! »

Un matin, on a brunché aux Halles de Sète. Tielle, charcuteries, Picpoul et bien sur, plateau d’huîtres de Bouzigues. C’est devant le stand d’Huîtres-Bouzigues.com que nous nous sommes installés pour notre festin. Le serveur avait envie de nous partager sa passion, il nous a accompagné pour la dégustation et nous a fait goûter l’huître la plus charnue de l’histoire du bassin. Comme d’habitude, ça a fini en papotage intensif jusqu’après la fermeture des Halles. Rencontre avec Simon, l’hyperactif passionné que rien n’arrête.

Huitres-bouzigues.com, l’expérience 360° des amoureux des huîtres

Simon en train de rigoler, ne reste pas en place même pour une photo !

Coup de foudre pour les huîtres du Bassin

Simon, c’est un petit gars de l’Ardèche tombé dans un parc à huîtres il y a 10 ans. A l’origine, il se destinait à une carrière dans la truite (chez lui, on pêche dans les rivières). Il fait 7 ans d’études d’élevage de poissons d’eau douce en Ardèche, en Haute Savoie et en Suisse, puis à Sète où il fait un « stage en huîtres » avec Philippe Vaudo, le fameux producteur local.

Simon et Philippe dans leur mas à Loupian

C’est dans le mas de production à Loupian que Simon fait ses armes. Comme la quasi-totalité des huîtres du bassin de Thau, les bébés huîtres éclosent dans l’Atlantique et grandissent pendant 2 ans dans les eaux calmes et salées du bassin. Nous nous étonnons de la provenance commune de tous les bébés huîtres ; Simon nous explique que c’est comme pour le vin, c’est une question de cépage : « chaque huître de chaque bassin de France a un goût différent« .

La Bouzigues est connue pour être plus salée et bien charnue. Chez Huitres-Bouzigues.com, on en propose deux sortes : la spéciale, dont la chair  fait environ 10 gr… Et la « super-spéciale », la Rolls Royce de l’huître : la Philemons, avec ses 18% de taux de chair légèrement plus sucrée. Il y a de quoi mâcher ! Car oui, ou mâche une huître. On ne la gobe pas, malheureux !

Les bébés huîtres prêtes à grandir dans le Bassin de Thau

Pole position sur tous les fronts

Entre Simon et le bassin, c’est le coup de foudre. Quand il fini ses études en 2009, Philippe embauche son jeune poulain et développe une idée loufoque : la dégustation d’huîtres en direct au marché des Halles. Un carton. Aujourd’hui, sur les 60 tonnes d’huîtres élevées chaque année à Loupian, 40 tonnes sont vendues aux Halles de Sète, dont 30 en dégustation directe !

Loin de s’endormir sur leurs lauriers, les deux associés sont les premiers à proposer la vente d’huîtres sur Internet, pour une livraison partout en France en 1 journée.

Puisque Simon a l’obsession d’être le premier partout, il décide d’ouvrir le premier bar à huîtres de Sète avec l’Annexe, rue André Portes. Loin de l’ambiance cantine des Halles, l’Annexe est un petit resto simple et sans chichi où l’on déguste des huîtres bien sûr, et autres spécialités comme de la soupe de poisson. Les serveurs sont aussi producteurs et aiment parler du métier avec les clients. Tous les commerçants de la rue s’entendent bien et on s’échange les assiettes de terrasse en terrasse. Une vraie belle adresse conviviale.

Résultat, avec Huitres-Bouzigues.com, « les clients vivent une expérience 360 » : dégustation aux Halles, bar à huîtres à l’Annexe, visite et dégustation au Mas du Moulin à Loupian, et livraison à domicile.

Dégustation au mas
Préparation pour les livraisons à domicile
La terrasse du bar à huîtres l’Annexe, rue André Portes

Et ça ne s’arrête pas là…

Vous pensez qu’on a fait le tour des activités d’Huitres-Bouzigues.com ? Chers lecteurs, je vous passe les présences aux foires et aux salons nationaux, les conférences sur l’élevage d’huîtres et les passages à la télé, pour nous concentrer sur ce qu’il est encore possible de faire à Sète avec nos compères d’Huitres-Bouzigues.com :

  • Cet été, à la veille de la Saint Louis, Simon et Philippe ont reprit le célèbre BDM, le Bistro du Marché. Ambiance rock et jazz, belle carte de vins sélectionnée avec les copains vignerons rencontrés sur les salons. Et pour accompagner votre verre, tapas et huîtres sont au menu, bien entendu. Une toute nouvelle adresse à découvrir à Sète !
  • Parrainez des bébé huîtres ! On adore cette initiative, une super idée cadeau pour les amateurs d’huîtres. Pour 60€ seulement, partez avec Simon coller une corde de bébés huîtres dans le bassin de Thau. Au moment de la récolte, vous venez tirer votre corde (à votre nom !) et repartez avec 75 Philemons (les « super spéciales » d’Huitres-Bouzigues.com) à déguster chez vous. Elles se conservent 10 jours sans problème, car ces super-huîtres ont été entrainées toute leur vie à tenir hors de l’eau plusieurs heures par semaine !
Une corde d’huîtres

Les recommandations de Simon

Pour y aller – Huitres-Bouzigues.com

Le Mas de production
📍Port de Loupian – Zone conchylicole accès Est, Croix Neuve – 34140 Loupian
⏰ Visite sans réservation tous les mardi à 14H30
Les autres jours, réservation obligatoire et groupe de 10 personnes minimum.
📞 06 15 55 73 48

Dégustation aux Halles
📍Les halles centrales, rue Gambetta – 34200 Sète
⏰ Tous les jours y compris le dimanche, jusqu’à 13h30

Bar à Huîtres l’Annexe
📍13 rue André Portes – 34200 Sète
⏰ Ouvert 7j/7 de mai à août inclus
📞 07 81 03 16 36

www.huitres-bouzigues.com