Aucun intrant chimique dans ma cuisine

Bien caché dans une petite rue du centre-ville de Sète, le tout nouveau restaurant L’arrivage est notre coup de cœur de l’année. Une toute petite salle, une toute petite carte, un immense talent à découvrir sans tarder… Portrait.

L’histoire

Jordan n’a même pas 30 ans, mais pour nous c’est déjà un artiste de l’assiette. Cet ancien technicien médical a toujours rêvé d’être cuisinier. Mais comme souvent avec les rêves, le sien a été contrarié… Jusqu’à ce qu’il se décide à tout plaquer pour poursuivre son objectif de toujours. Il y a 3 ans, il obtient son CAP et fait ses armes à Côté Mas, un restaurant gastronomique où il apprend toutes les bases de la cuisine et enrichi sont savoir-faire de toutes les personnes qui l’accompagnent. Pour rattraper son retard, il travaille comme un fou et lit beaucoup de livres. Il se tient au courant de se qui se fait en France et au Japon, car en cuisine « on n’invente rien, on interprète« .

C’est l’envie de faire sa propre cuisine et de créer ses cartes comme il l’entend, qui le pousse à ouvrir son restaurant. Pour  notre plus grand bonheur.

L’équipe Les 3 Grâces et le Chef Jordan

Le lieu

Une seule exigence pour Jordan : être très près des Halles de Sète, d’où proviennent 80% des produits utilisés dans sa cuisine (les 20% restant viennent d’un producteur bio à Mèze). C’est ainsi qu’il a découvert ce petit local qui, en plus d’être à 2 pas (littéralement) des Halles, a révélé un énorme potentiel : une cave en pierres jusqu’alors inexploitée, que le Chef compte bien transformer en bar-tapas.

Après 5 mois de travaux, l’Arrivage est né : une déco simple, brute, pour cette petite salle ouverte sur la cuisine. Au sol, une plaque de plexi révèle la cave et donne le vertige. Dans tous les sens du terme, ce lieu nous fait tourner la tête !

La spécialité

Sa carte, il la compose en fonction de ce qu’il trouve aux Halles. En véritable artiste, Jordan s’y promène et s’en inspire. De retour dans sa cuisine, il crée de toute pièce un menu d’arrivage. Tout est fait maison, des sauces aux bouillons, en passant par la crème glacée. Parce que « assembler et cuisiner, c’est pas le même métier » nous confie ce puriste du bien manger.

Le midi, c’est le menu « Retour du Marché » : 14€ le plat unique, 17€ l’entrée/plat ou plat/dessert, et 21€ la formule complète. Le soir, compter une vingtaine d’euros pour le plat, 8€ l’entrée ou le dessert.
Cet été, Jordan proposera le Menu du Chef à 29€, un menu unique version bistronome qui risque de vous faire chavirer !

Même les charcuteries sont faites sur place. Jordan choisit ses viandes fermières chez la boucherie Le Gascon à Sète, « le meilleur boucher de la région« . Puis il prépare ses saucissons qu’il fait sécher dans la cave du restaurant… à déguster en avant-première d’ici quelques semaines !

Les petits +

  • Une belle carte de vins SAINS (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite) ou, comme aime à le rappeler Jordan : du jus de raisin pressé et fermenté (à partir de 3€ le verre, et 19€ la bouteille).
  • Une bière sans gluten à base de quinoa (5,5€).

Les endroits préférés de Jordan

Sans surprise quand on connaît le personnage, Jordan ne recommande que des lieux à moins de 5 minutes à pieds de chez lui. On est cohérent on on ne l’est pas !

  • L’Ostréidé (83 Grand’ rue Mario Roustan à Sète), le magasin de coquillage du producteur médaillé Christophe Fournier

  • Homard & Dindon, le nouveau snack à côté des Halles pour ses sandwichs de saison, ses bières artisanales et pour les smoothies bio
  • Le Paris Méditerranée, « c’est un peu mon concurrent direct, mais c’est vraiment bon ! »

Pour y aller
📍13-15, rue André Portes 34200 Sète
⏰ Ouvert le midi, du mardi au vendredi et le soir, du mercredi au samedi
Réservation conseillée
📞 06 68 47 99 75

@restaurant.l’arrivage